Plongées côtières responsables

Le projet “plongées côtières responsables” est le projet initial qui a motivé la création de Dive To Preserve. Débuté en Décembre 2020, il sera réalisé tout au long de la vie de l’association en parallèle de projets plus temporaires.

Le projet « Plongées côtières responsables  » vise à ramasser les déchets trouvés sur les fonds marins peu profonds ou flottant à la surface du littoral. De plus durant les plongées, les bénévoles sont équipés de caméras pour réaliser des images. Elles serviront à la sensibilisation des populations sur la pollution des océans par les déchets et notamment ceux en plastique.

Grâce au recueil de données concernant les quantités de déchets trouvés en fonction de leur localisation nous espérons pouvoir déterminer des zones de convergence après un certain nombre de plongées. Cela pourra alors nous permettre de gagner en efficacité pour les ramassages futurs.

St-Quay-Portieux au lever du jour

Ajoutez votre titre ici

Simon et François ramassant un morceau de filet de pêche

Zones concernées

Dive To Preserve a vocation à être une association costarmoricaine locale. Elle agit donc principalement sur le littoral des Côtes-d’Armor. Les plongées s’effectuent depuis la côte et se concentrent sur des fonds se situant entre 0 et 10 mètres de profondeur environ et compris dans la bande des 300 mètres. Les zones de plongées sont déterminées en fonction des conditions météorologiques tout en garantissant la sécurité des bénévoles.

 

Mode opératoire

Les plongeurs sont équipés de combinaisons performantes et du matériel de sécurité nécessaire. Les descentes dans le fond se font exclusivement en apnée ce qui permet de s’affranchir de toute technologie de respiration sous-marine. Quand un déchet est repéré il est placé dans un filet accroché à la bouée du plongeur. Quand le bénévole sort de l’eau il ramène sa collecte avec lui pour enrichir la base de données et prendre des photos, puis, il trie les déchets. Si nous pouvons leur donner une deuxième vie nous tacheront de le faire. Mais la plupart du temps ils sont bien altérés par les effets de la mer.

Ajoutez votre titre ici

<- ici Simon et François ramassant un morceau de filet de pêche